Plan de notre voyage en Terre Sainte :


le Lac de Tibériade

Trois noms désignent le lac :
– les théologiens l’appellent la mer de Galilée (qui signifie la vague en hébreu)
– les océanologues la nomment lac de Tibériade
– les anciens habitants du pays la surnomment lac de Génésareth (qui signifie joueur de harpe en hébreu), car le lac a la forme de cet instrument


Le lac est entouré de nombreuses villes riveraines qui ont été au cœur des prédications de Jésus :– Bethsaïde, la ville de Pierre (qui signifie ville de pêcheurs en hébreu),
– Capharnaüm
– Magdala
– Tabgha
– Tibériade (qui tire son nom de Jules César Tibère, empereur romain)

La plupart de ces villes ont disparu aujourd’hui. Il n’en reste que des vestiges.


Située à 214 mètres sous le niveau de la mer, avec une longueur de 21 km et une largeur de 12 km, le lac de Tibériade est traversé par le Jourdain qui, avec d’autres sources et rivières, en fait un immense réservoir d’eau douce foisonnant de poissons. Pour l’essentiel, le décor est resté identique à celui du temps de Jésus.

le Jourdain

Le lac de Tibériade évoque les miracles de Jésus (la pêche miraculeuse, la marche sur les flots agités), ses discours, ses paraboles. C’est au bord de ce lac qu’il appela ses premiers disciples : Pierre (Simon), André, Jacques et Jean. Après sa résurrection, il revint sur ce rivage.
Photos du lac de Tibériade :

Photos prises pendant notre balade sur le lac de Tibériade :


Après cette balade, nous prenions la route pour Bethléem où nous passions la nuit. Sur la route, en nous rapprochant de Bethléem, nous apercevions le mur de séparation construit en 2001 en territoire palestinien. Ce mur mesure 9 mètres de hauteur et s’étend sur 1000 km. Nous apercevions au loin la ville de Jérusalem.


En Israël, deux plaques d’immatriculation existent pour les voitures :
– les plaques sur fond jaune avec l’inscription « IL » et le drapeau israélien sont réservées aux voitures israéliennes,
– les plaques sur fond blanc avec l’inscription « P » sont réservées aux voitures palestiniennes.


Retour au début


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire