Plan de notre voyage en Terre Sainte :


Dans l’après-midi du mardi 27 juillet 2010, nous avons pris la route en direction du Mont Thabor, situé à une dizaine de kilomètres de Nazareth. Sur la route, notre guide nous a désigné le mont Précipice, lieu où les habitants de Nazareth ont voulu chasser Jésus.

le Mont Thabor

mont Thabor (source : wikipedia)

Le mont Thabor est une montagne isolée de 588 mètres d’altitude située au cœur de la Galilée, où cohabitent deux communautés chrétiennes, celle des Soeurs Franciscaines avec la basilique de la Transfiguration et celle des Grecs orthodoxes avec l’église Saint-Élie.

basilique de la Transfiguration

Dans la tradition chrétienne, le Mont Thabor évoque le lieu de la transfiguration de Jésus devant trois de ses disciples, Pierre, Jacques et Jean, qui l’ont accompagné, à pied, en haut de cette montagne.

Une fois au sommet, Moïse (le Mont Sïnai) et le prophète Élie (le Mont Carmel) apparurent aux côtés de Jésus devant les trois disciples. Jésus leur apporta la preuve de sa divinité en tant que messie et en tant que Christ. Moïse évoque la première Alliance, et Jésus la nouvelle Alliance.

Transfigurer signifie métamorphoser : Jésus nous invite ainsi à changer, à transfigurer nos cœurs.


A l’intérieur de la basilique de la Transfiguration, se trouvent deux petites chapelles, l’une pour célébrer Moïse sur le Mont Sinaï et l’autre pour fêter Élie sur le Mont Carmel.

Moïse, c’est le libérateur, celui qui a sauvé le peuple hébreu de l’esclavage et qui leur a enseigné la table des Lois (les Dix Commandements) et les a conduit vers la Terre Sainte. Le prophète Élie, c’est la lutte contre les cultes idolâtres cananéens, notamment ces duels avec la reine Jézabel et Baal pour savoir qui était le seul et unique vrai Dieu au Royaume d’Israël.

Sur le vitrail de la basilique sont dessinés deux paons. Ils symbolisent l’éternité et le phénix (qui renaît de ses cendres).


A l’extérieur, au pied de la montagne sainte, nous pouvons apercevoir Debouriyeh, une petite bourgade arabe. Le nom de cette petite localité fait allusion à la prophétesse Déborah qui conduisit les israéliens au combat (récit du Livre des Juges). C’est aussi le lieu où Jésus, après sa transfiguration, rejoignit les autres disciples.

Notre guide nous a montré un kibboutz. Il s’agit de territoires collectifs, le plus souvent agricoles, qui appartiennent à l’État d’Israël. Auparavant, seuls les immigrés juifs laïcs y vivaient. Aujourd’hui, on peut également y apercevoir des juifs religieux s’y installer.

Nous poursuivions notre excursion à Cana situé à une dizaine de kilomètres au nord ouest de Nazareth, lieu où se déroulèrent les noces de Cana au cours desquelles Jésus accomplit son premier miracle.


Retour au début


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.