Plan de notre voyage en Terre Sainte :


Arad et le désert du Néguev

Dès notre arrivée à Tel Aviv le dimanche 25 juillet 2010, un car nous attendait pour partir vers le désert du Néguev (qui signifie endroit sec en hébreu), situé dans la province méridionale d’Israël, où nous avons passé la première nuit dans la ville d’Arad.

Arad est une ville israélienne située dans le nord du désert du Néguev : elle est proche de Beer-Sheva (ou Beersheba), la ville d’Abraham qui, par sa population, est devenue la plus grande ville du désert du Néguev.

le Néguev est un désert de cailloux où vivent des bédouins

Photos de coucher de soleil dans le désert du Néguev :


Notre guide nous expliqua que, 2000 ans avant l’ère chrétienne, il y a eu 4 patriarches : Abraham, Isaac, Jacob et Joseph.

Selon la Bible, Abraham naquit à Ur en Chaldée (ville située en Irak), en Mésopotamie (pays entre deux fleuves : entre le Tigre et l’Euphrate).


À la demande de Dieu, il quitta, à l’âge de 75 ans, sa terre pour aller avec sa famille dans le pays de Canaan (région correspondant plus ou moins aujourd’hui aux territoires réunissant le territoire des Territoires palestiniens, l’État d’Israël, l’ouest de la Jordanie, le Liban et l’ouest de la Syrie).

Il s’installa à Sichem (ville fondée au XIXe siècle avant l’ère chrétienne et située à environ deux kilomètres de l’actuelle Naplouse, Sichem fût la première capitale du royaume d’Israël), puis Beer-Sheva et Hébron.

À Sichem, Dieu lui apparut à nouveau et lui promit « de donner cette terre à sa descendance ». Abraham construisit un autel, puis continua sa route dans la région de Bethléem, puis vers le Néguev où une famine lui fit prendre le chemin vers l’Égypte.


C’est dans le désert du Néguev que nous avons débuté notre pèlerinage, avec une introduction à la figure d’Abraham et notre première messe eucharistique en plein air.


Le désert du Néguev est aussi une prolongation de celui du Sinaï. Le Sinaï est une péninsule montagneuse et désertique séparant Israël de l’Egypte. Ce lieu évoque l’exode des hébreux après leur libération de l’esclavage par Moïse.

le parcours biblique traditionnel des hébreux à travers le Sinaï vers le pays de Canaan

C’est sur une des montages du Sinaï (Mont Horeb) que Moïse reçut la révélation des dix Commandements de Dieu


Le désert dans la bible : un lieu, un temps, une expérience
Source : https://www.bible-service.net

Le désert, avant d’être un thème théologique, est une réalité des pays de la Bible. Il délimite la Terre Promise au sud, à l’est et au nord. Au sud, avant de franchir le Nil, il y a les paysages de rochers et de sable. Idem quand, au nord, il s’agit d’aller vers le fleuve Euphrate. Dans l’histoire du peuple de l’alliance, le désert est un lieu, un temps, une expérience.

Le désert est d’abord un lieu. Géographiquement, il occupe une grande partie du sol (Neguev, montagnes centrales, haut plateau transjordanien) et pourtant, historiquement, il est d’abord le désert de « l’exode », décor hautement symbolique de quatre livres de la Torah (de l’Exode au Deutéronome), c’est à dire un lieu d’avant l’histoire des rois et des prophètes, d’avant l’expérience de la durée dans l’alliance. Il est un lieu d’épreuve, à l’opposé de certaines visions romantiques.

Le désert est ensuite une durée, un temps. Lié étroitement à l’expérience de « l’exode », il est un itinéraire, historique et symbolique, entre le pays de l’esclavage et le pays où coulent « le lait et le miel ». Il renvoie à la dépendance de chacun à l’égard de Dieu et à la solidarité de chacun envers son frère ou envers l’émigré (les lois d’Israël pour vivre en sédentaire sont toutes situées au temps de la sortie d’Égypte). Comme durée, il est un « entre deux » où une génération va mourir et une autre va naître : la génération libérée ne connaîtra pas la Terre Promise et la génération conquérante n’a pu connaître la servitude.

Enfin, le désert est une expérience. Expérience des fiançailles entre Dieu et son peuple, c’est au désert que Dieu se donne à voir dans sa splendeur de libérateur et de créateur.


Retour au début


Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.