Plan de notre voyage en Terre Sainte :


Nous avons effectué en 2010, du 25 juillet au 1er août, un pèlerinage en Terre Sainte avec la paroisse de Fontenay-le-Fleury, accompagné du père Marc FRASEZ, notre curé.

Nous étions 39 pèlerins qui partions, le dimanche matin du 25 juillet 2010, vers une Terre qui nous était, pour la plupart, inconnue. Dès notre arrivée, notre guide local nous a prévenu : « vous ne rentrerez plus chez vous comme avant« .

Lors de ce pèlerinage, nous avons visité les lieux suivants :
Arad dans le désert du Néguev où nous avons passé la première nuit,
– la forteresse de Masada où un millier de zélotes (hommes, femmes et enfants) résistèrent pendant 3 ans à toute une légion romaine,
Jéricho (qui signifie en hébreu la rose qui ne meurt jamais) où Jésus guérit l’aveugle Bartimée, rencontra Zachée le collecteur des impôts,
Nazareth où l’ange Gabriel annonça à Marie qu’elle enfanterait le fils de Dieu, Jésus (qui signifie en hébreu Dieu sauve), qu’elle appellerait Emmanuel (qui signifie Dieu avec nous),
– le Mont Thabor, le lieu de la transfiguration de Jésus devant trois disciples : Pierre, Jacques et Jean,
Cana, lieu où se déroulèrent les noces de Cana au cours desquelles Jésus accomplit son premier miracle,
– le Mont des Béatitudes, une colline très verdoyante, lieu où Jésus enseigna les Béatitudes (Matthieu 5, 1-16) :

  • Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des Cieux est à eux
  • Heureux les doux, ils obtiendront la terre promise
  • Heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés
  • Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, ils seront rassasiés
  • Heureux les miséricordieux, ils obtiendront miséricorde
  • Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu
  • Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu
  • Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, le Royaume des cieux est à eux

Tabgha, ville située au nord-ouest au bord du lac de Tibériade, où Jésus accomplit le miracle de la multiplication des pains,
Capharnaüm (en hébreu, caphar désigne village et nahum veut dire condoléances, Capharnaüm signifie la ville des consolations, des condoléances; son nom traduit également le carrefour des nations), lieu où Jésus rencontra ses premiers disciples, Pierre et son frère André qui étaient tous pêcheurs, ainsi que Mathieu le percepteur d’impôts,
– le Lac de Tibériade, lieu évoquant les miracles de Jésus (la pêche miraculeuse, la marche sur les flots agités), ses discours, ses paraboles,
Bethléem (qui signifie la maison du pain en hébreu et la maison de la viande en arabe, beit désigne la maison dans les deux langues et lehem signifie le pain en hébreu et la viande en arabe), lieu où naquit Jésus,
Jérusalem, la ville Sainte évoquant les événements de la semaine Sainte : le lavement des pieds et le dernier repas de Jésus (visite du Cénacle), le retrait de Jésus avec ses disciples sur le Mont des Oliviers et son arrestation (visite de Gethsémani), sa comparution devant le Grand Prêtre Caïphe et sa condamnation à mort par le Sanhédrin (visite de Saint Pierre en Gallicante), le chemin de croix de Jésus avant sa crucifixion sur le Golgotha et sa mise au tombeau (visite du Saint Sépulcre).


Retour au début


Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.