Plan de notre croisière avec le Costa Atlantica:


Izmir

Izmir, anciennement Smyrne, est le deuxième plus grand port de Turquie, et la troisième agglomération du pays par le nombre d’habitants.

Elle est située sur la mer Égée près du golfe d’Izmir.


Nous avons visité Éphèse (en turc : Efes; en grec ancien : Ἔφεσος / Éphesos), une ancienne citée grecque fondée vers 1000 avant notre ère, située dans l’actuelle Turquie.

Véritable joyaux de l’antiquité, Éphèse fut l’une des villes les plus puissantes de l’époque romaine. Placée sous la protection d’Artémis, la citée connut son apogée en tant que capitale de la province romaine d’Asie mineure.

Bien que ses vestiges soient situés à près de sept kilomètres à l’intérieur des terres, près des villes de Selçuk et Kuşadası dans l’Ouest de l’actuelle Turquie, Éphèse était dans l’Antiquité, et encore à l’époque byzantine, l’un des ports les plus actifs de la mer Égée; il est situé près de l’embouchure du grand fleuve anatolien Caystre.

L’Artémision, le grand sanctuaire dédié à Artémis, la déesse tutélaire de la cité, qui comptait parmi les Sept Merveilles du monde et auquel Éphèse devait une grande part de sa renommée, était ainsi à l’origine situé sur le rivage. C’est l’œuvre combinée des sédiments charriés par le Caystre, des changements climatiques, et peut-être d’accidents sismiques, qui explique le déplacement progressif de la côte vers l’Ouest, et l’ensablement subséquent des ports de la ville, prélude de leur abandon.

Photos des vestiges de la cité antique :


Éphèse fut aussi une ville clé dans l’expansion du christianisme, ville où, en l’an 53 après notre ère, Saint Paul arriva pour un séjour de trois ans : ce que l’on appelle son «troisième voyage missionnaire» est, pour l’essentiel, un long séjour dans cette ville, où il a écrit une partie de ses épîtres (les épîtres de Saint Paul l’Apôtre aux Éphésiens).


Nous avons visité la basilique Saint Jean à Éphèse qui est l’une des principales églises de la ville romaine tardive et byzantine d’Éphèse, construite sur la tombe attribuée à l’évangéliste Jean sur la colline d’Ayasoluk, dans les faubourgs nord de la ville gréco-romaine.

Elle est le sanctuaire le plus renommé d’Éphèse et garde son importance jusqu’à la prise d’Éphèse par les Seldjoukides au XIVe siècle. Progressivement délaissée, elle est désormais en ruines.


Nous avons aussi visité la Maison de la Vierge Marie (en turc Meryemana Evi, la « maison de la mère-Marie » ou en grec Panaya Kapulu, les « portes de la Toute-Sainte »), un sanctuaire catholique et musulman sur la colline de Bülbül Dag (« mont Rossignol ») près d’Éphèse, à sept kilomètres de Selçuk (aujourd’hui en Turquie).

Une tradition Assyrienne jacobite raconte que Marie fut emmenée en ce lieu par Jean l’Évangéliste après la crucifixion du Christ, fuyant la persécution à Jérusalem, que Jean lui fit construire une petite maison où Marie demeura jusqu’à son Assomption, ou Dormition selon les orthodoxes.


Histoire d’Izmir : c’est ici.


Photos prises depuis le bateau:


Excursions proposées par Costa à Izmir :


Programme du  jour


Retour aubut


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.